Origines du thé

Jadis l’origine du thé était simple, puisque toutes les variétés provenaient de Chine. Les choses ont bien changé car Tetley se fournit auprès de milliers d’exploitations aux quatre coins de la planète.

Où :
région nord-est d’Argentine dans la province de Misiones au climat chaud.
Infusion obtenue :
la terre rouge de Misiones produit des thés qui offrent une liqueur limpide et douce et sont parfaitement adaptés au marché américain qui privilégie le thé glacé.

Argentina

Où : la région de Cederberg dans la province du Cap-Ouest en Afrique du Sud est la patrie du thé rouge (ou « Rooibos » en afrikaans). On trouve cet arbuste sauvage uniquement dans ce pays. Ces feuilles ont la forme d’aiguilles et elles sont transformées et fermentées comme le thé depuis le début des années 1900.
Infusion obtenue : bien qu’il ne contienne pas de caféine, le thé rouge donne une liqueur rouge semblable au thé noir. Il s’associe parfaitement à nombre de saveurs.

South Africa

Où : la majorité du thé Oolong est cultivé à Taïwan et les meilleures variétés peuvent atteindre plusieurs centaines de dollars le kilo.
Type de thé : L’Oolong est un thé partiellement oxydé et ses différents degrés de fermentation lui donnent ses différentes caractéristiques.
Infusion : Le Champagne Oolong offre un frais parfum de pêche, le Jade Oolong des notes fleuries et le Pouchong se distingue également par ses notes fleuries, mais ses feuilles sont plus ouvertes que celles du Jade.

Taiwan

Où : les principales régions productrices de thé en Indonésie sont Java et Sumatra.
Quantité : Avec une production de 139 millions de kilos par an, l’Indonésie est l’un des plus grands producteurs mondiaux de thé.
Infusion obtenue : Les thés de ces régions sont suaves et moelleux, parfaits pour les mélanges et s’associent parfaitement à nombre de saveurs.

Indonesia

Où : de haute altitude, à l’est et à l’ouest de la grande vallée du Rift au Kenya.
Quantité : le Kenya est le troisième producteur mondial de thé, après la Chine et l’Inde. Une grande quantité de ses thés épais et brillants sont vendus aux enchères au port de Mombasa dans l’Océan Indien
Infusion obtenue : le Kenya approvisionne de nombreux pays qui aiment ses variétés au corps moyen et aux couleurs intenses. Au Pakistan, on aime son thé noir en vrac et en Egypte on préfère ceux qui conviennent le mieux pour une infusion rapide.

Kenya

India

Où : les régions principales des exploitations de thé sont Kerala et Tamil Nadu dans le sud de l’Inde. Ces provinces produisent plus de thé que l’Argentine et l’Indonésie réunies.
Infusion obtenue : Le thé principal de cette région est le Nilgiri qui est cultivé à haute altitude et possède un arôme et une saveur caractéristiques. Ce thé coûte extrêmement cher et est très prisé par les Russes.

Inde du sud

Où: le Darjeeling se situe au pied de l’Himalaya, en Inde, où les Britanniques établirent les premières plantations dans les années 1850.
Quand: La récolte a lieu pendant 4 saisons ou « flushes » : printemps (fin février – mi-juin), été (mai - juin), mousson (juillet - septembre) et automne (octobre - novembre). Il est cultivé à haute altitude, à plus de 2000 m.
Infusion obtenue: Le Darjeeling est considéré comme le Champagne des thés et libère toute sa saveur avec un nuage de lait. Chaque saison donne un thé aux caractéristiques différentes : thé léger au printemps, dont le corps et la couleur cuivrée deviennent plus prononcés au fil des saisons.

Darjeeling

Où : région située dans le Nord-est de l’Inde, dans les plaines alluviales humides du long fleuve Bhramaputra.
Quand : la majorité de l’Assam est produit entre les mois de juillet et septembre, à raison de près de 700 millions de kilos par an.
Infusion obtenue : L’Assam est un thé aux notes maltées, qui est rafraîchissant et qui a du caractère.

Assam

Où : le thé du Japon est récolté sur plus de 50 000 hectares.
Type de thé : Ce pays est renommé pour l’excellence de ses thés verts.

Japan

Où : la Nouvelle-Guinée est située au nord de l’Australie où l’industrie du thé occupe la moitié orientale de l’île. La majorité de ses 7.500 tonnes de thé produites par an sont exportées en Australie, en Europe et aux États-Unis.
Infusion obtenue : le sol riche de l’île et son bon climat produisent des thés brillants et hauts en couleur.

Papua New Guinea

Où : pays situé en Afrique Centrale où les premiers jardins furent établis par les Britanniques au 19ème siècle et qui possède l’industrie du thé la plus ancienne d’Afrique, rejointe par la suite par le Rwanda, le Burundi, le Zimbabwe et le Mozambique.
Quantité : le Malawi produit 45 millions de kilos de thé par an et se classe juste derrière les 10 premiers producteurs. La majorité de sa production est vendue aux enchères chaque semaine à Limbe dans le sud.
Infusion obtenue : Les thés de ce pays sont brillants et présentent une couleur inhabituelle; ils sont très appréciés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud.

Malawi

Où : Les thés cultivés dans ce pays ont conservé son ancien nom, à savoir « Ceylan ». C’est le quatrième producteur mondial de thé.
Type de thé : Les thés de Ceylan sont classés en fonction de l’altitude (basse, moyenne et haute altitude) et de deux saisons qui en déterminent la qualité et portent le nom de régions : Uva, de juillet à septembre, et Dimbula, de décembre à février.
Infusion obtenue : Les thés de Ceylan sont légers et brillants avec des notes d’agrume. Les différentes altitudes et différentes régions produisent une grande variété de thés. Les thés d’Uva sont légers tout en ayant un arôme fort. Les thés de Dimbula sont également légers mais se distinguent par des notes douces et fleuries.

Srilanka

Où : la Chine possède plus de 1,5 million d’hectares consacrés à la culture du thé. C’est le premier producteur mondial de thé.
Type de thé : La Chine est célèbre pour ses thés noirs ainsi que ses thés verts, Oolong, blancs et compressés.

China